Rencontres : archives

Les rencontres de l’ACPG X Archives départementales de Gironde – histoire du cinéma


Février 2022 – Conférences sur l’histoire du cinéma au début du 20ème siècle, dans le cadre de l’exposition « Ils y viennent tous… au cinéma ! »

Dans le cadre d’un partenariat entre les RENCONTRES DE L’ACPG et les Archives départementales de la Gironde, dans le cadre de l’exposition « Ils y viennent tous… au cinéma ! – L’essor d’un spectacle populaire (1908-1919) », deux conférences sont organisées en février 2022 à Monségur et Saint-André-de-Cubzac.


L’EXPOSITION

« Ils y viennent tous… au cinéma ! » L’essor d’un spectacle populaire (1908-1919) conçue et réalisée par le groupe de recherche Ciné08-19, présentée aux Archives départementales de la Gironde du 20 novembre 2021 au 6 mars 2022

Retrouvez la présentation complète et le programme des manifestions sur le SITE DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES

Il fut un temps où le cinéma s’appelait le ci-né-ma-to-gra-phe. À la veille de la Première Guerre mondiale, on parle déjà de cinéma puis très rapidement le sympathique diminutif « ciné » fait son apparition. Une époque, celle des années 1910, où « aller au ciné », comme on disait alors, était une sortie fréquente, une joie évidente, un plaisir intense, une expérience sensible particulièrement riche pour un public socialement de plus en plus diversifié.

L’exposition « Ils y viennent tous… au cinéma ! » est consacrée au spectacle cinématographique en France de 1908 à 1919. Les spectateurs y découvrent ce que signifie « aller au cinéma » durant cette période charnière. Pour cela, le parcours de visite rend compte de la grande diversité des séances où projection rime avec attractions, émotions, informations, éducation, religion, explorations et expérimentations créatrices.

Par le biais de documents rares, d’objets variés et de films restaurés, exposés aux côtés des documents d’archives locales et issus des fonds de plusieurs institutions patrimoniales (Cinémathèque françaiseCNCBibliothèque nationale de FranceMusée Albert-KahnBibliothèque historique de la Ville de Paris, Musée Gaumont, Fondation Jérôme Seydoux-PathéBibliothèque des littératures policièresBibliothèque Jacques DoucetCinémathèque de Toulouse) ainsi que de collections privées, le public contemporain est invité à une immersion inédite dans l’histoire de la production, de la diffusion et de la réception des images animées à la fin de « Belle Époque », pendant la Grande Guerre et juste après. Une histoire d’images, autrement dit d’imaginaires, mais aussi de lieux et de personnes essentielles au développement de ce nouveau mode d’expression qui cherche sa place dans le champ culturel.

Une expression de 1917, « Ils y viennent tous… au cinéma ! », reprise par l’écrivaine Colette, traduit bien l’engouement que ce média, devenu une véritable industrie, suscite.


LES CONFÉRENCES

Conférences organisées en partenariat avec le groupe de recherche CINÉ 08-19

DIMANCHE 6 FÉVRIER – Cinéma EDEN de Monségur – 14h30

Conférence « Les cinémas en Gironde et Nouvelle-Aquitiane au début du 20ème siècle » par Colin Baldet, doctorant, co-organisateur de l’exposition.
Description du contexte nationale de l’époque 1907-1919 (période d’implantation des salles de ciné) et zoom sur l’histoire en Gironde.

Évènement dans le cadre d’une après-midi organisée « Le cinéma, un support pour l’histoire » en partenariat avec le GAHMS – Diaporama sur l’histoire du cinéma à Monségur

Entrée libre et gratuite. Informations sur le SITE DU CINÉMA EDEN et au 05 56 71 95 58

VENDREDI 11 FÉVRIER – Villa Monciné de Saint-André-de-Cubzac – 20h

Conférence « Mistinguett : un corps de cinéma » par Béatrice de Pastre, directrice-adjointe du patrimoine cinématographique et directrice des collections du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). 

Projection : L’épouvante d’Albert Capellani (1911, 12 min)

et gratuite. Informations sur le SITE DE LA VILLA MONCINE et au 05 33 09 75 45