Clins d'oeil : archives

Selon la police- Clin d’œil cinéma


Mars 2022- Rencontres avec le réalisateur Frédéric Videau

L’ A.C.P.G. (Association des Cinémas de Proximité de la Gironde) présente dans le cadre de la 100ème opération CLIN D’ŒIL – CINÉMA.


LE FILM

SELON LA POLICE

Fiction de Frédéric Videau – 1H51 – sortie le 23/02 – Pyramide Distribution

Avec Patrick d’Assumçao, Simon Abkarian, Sofia Lesaffre, Laetitia Casta, Jean-François Stévenin….

Synopsis

Un matin, un flic de terrain usé jusqu’à la corde, que tous dans son commissariat appellent Ping-Pong, brûle sa carte de police et disparaît sans prévenir. Durant un jour et une nuit, ses collègues le cherchent, le croisent et le perdent dans Toulouse et sa banlieue. Mais chaque heure qui passe rapproche un peu plus Ping-Pong de son destin…

Film suivi de rencontres avec le réalisateur Frédéric Videau ou précédé d’une présentation sur l’histoire de la représentation de la police dans le cinéma français.


L’invité

Frédéric Videau, réalisateur du film

Note d’intention du cinéaste
« Dis-moi quelle police tu as, je te dirai dans quelle société tu vis. » La question de la police, en France, aujourd’hui, est si fondamentale qu’on ne peut l’abandonner aux seuls responsables politiques. On voit déjà où ça nous mène. Chaque citoyen, quelles que soient ses opinions, doit s’en emparer. C’est ce que j’ai essayé de faire avec ce film, avec toutes les ressources de la fiction et du cinéma. »
Frédéric Videau a commencé par se documenter pendant quatre mois en consultant une bibliographie d’une quarantaine de livres, allant du témoignage au plaidoyer pro domo du syndicat le plus à droite qui puisse exister, en passant par des ouvrages sur la sociologie de la police. Le metteur en scène explique :

« J’ai lu et annoté méthodiquement, et j’ai vu et revu des documentaires ou des fictions, français ou étrangers, sans oublier les reportages en immersion dont nous abreuvent les chaînes de la TNT. Et surtout, je suis allé au contact de flics dans la rue, au hasard, des flics en patrouille ou entrant et sortant des commissariats. »

« J’ai tenté d’établir le contact sans rien leur dissimuler de mon projet. J’ai parfois été mal reçu (les jeunes flics étaient les plus méfiants), mais tous ou presque finissaient par me parler. Ils en avaient envie. Ensuite, je me suis posé et j’ai noté ce qu’ils m’avaient lâché. Certaines répliques du film en sont la transcription au mot près. »

« Flics de rue »
Les policiers du film ont pour point commun d’être des « flics de rue », qui ne sont pas rattachés à des brigades spécialisées (Stups, Banditisme, Mœurs, CRS, etc.). Frédéric Videau précise : « Ce sont ces flics-là qui m’intéressaient, celles et ceux qui battent le pavé, qui sont là pour patrouiller, pour venir en aide a gens ; celles et ceux qui forment la police de voie publique, la VP, comme ils disent, qu’on désignait autrefois par cette expression : Police Secours, ou 17. »

« L’aventure du film était là : faire de chacun de ces flics un sujet, avec un visage, un nom, une histoire, et examiner ce que le métier de flic, tel qu’ils l’exercent, ou sont obligés de l’exercer, fait de chacun d’eux, en fonction de ce qu’il est. »

Exigence éthique
« Le roman noir, américain ou autre, a toujours été un instrument de critique sociale, c’est-à-dire d’examen sans fard de la société à une époque donnée. C’est pareil pour les films de flics. Et Selon la police en est un. »

« Le pouvoir politique en France, et ça ne date pas d’hier, s’acharne à anonymiser les flics pour en faire une masse indistincte, sans visage et sans nom, si ce n’est celui de FDO (Forces De l’Ordre), facile à manipuler. Individuer ces femmes et ces hommes ne constituait pas seulement une nécessité scénaristique, c’était d’abord et avant tout une exigence éthique et politique. »


LES SÉANCES

ANDERNOS – CINÉMA LA DOLCE VITAVEN 4 MARS – 20H30Rencontre avec le réalisateur Frédéric Videau
SAINTE FOY LA GRANDE – CINEMA LA BRECHESAM 5 MARS – 14H30Rencontre avec le réalisateur Frédéric Videau
CREON – CINEMAX LINDERSAM 5 MARS – 17h30Rencontre avec le réalisateur Frédéric Videau
CADILLAC – CINÉMA LE LUXSAM 5 MARS – 20h30 Rencontre avec le réalisateur Frédéric Videau
LESPARRE – CINEMA JEAN DUJARDINDIM 6 MARS – 17hIntroduction à une histoire de la représentation de la police dans le cinéma français.
HOURTIN – CINÉMA LOU HAPCHOTDIM 6 MARS – 18hIntroduction à une histoire de la représentation de la police dans le cinéma français.
BLANQUEFORT – CINEMA LES COLONNESLUN 7 MARS – 20H30Introduction à une histoire de la représentation de la police dans le cinéma français.
CESTAS – CINEMA LE REXMAR 8 MARS – 20H30Introduction à une histoire de la représentation de la police dans le cinéma français.