co64_agedor Archives à partir du 09/2009

Les contes de l’âge d’or


co64_agedorFilm collectif

Programmé du 6 au 19 janvier et du 3 au 9 février 2010

Avec Diana Cavaliotti, Radu Iacoban, Tania Popa…
Roumanie, 2009, 1h20

co64_agedorUn film de Cristian Mungiu, Ioana Uricaru…

Avec Diana Cavaliotti, Radu Iacoban, Tania Popa…
Roumanie, 2009, 1h20


Ce film a été présenté au Festival de Cannes 2009, dans la catégorie Un certain regard.

 

Programmé du 6 au 19 janvier et du 3 au 9 février

 

{tab=Synopsis}

Les 15 dernières années du régime de Ceausescu ont été les pires de l’histoire de la Roumanie. Et pourtant, la propagande officielle de cette époque l’avait nommée « l’âge d’or »…

Les Contes de l’âge d’or est l’adaptation à l’écran des « légendes urbaines » les plus connues. Elles sont à la fois comiques, étranges, émouvantes et puisent leur inspiration dans un quotidien souvent surréaliste, quand l’humour était le seul moyen de survie de tout un peuple. Les Contes de l’âge d’or restitue l’atmosphère de l’époque et dresse à petites touches le portrait d’un pays soumis à la logique perverse d’une dictature.

 

La légende de la visite officielle

À l’occasion des visites officielles de Ceausescu, les maires des villages de campagne allaient jusqu’à accrocher des fruits aux arbres pour s’assurer que leurs villages seraient bien notés, et ils obéissaient aux ordres les plus étranges des fervents activistes du parti.

La légende de l’activiste zélé
Pour son image internationale, la Roumanie prétendait ne pas connaître l’analphabétisme. La réalité était quelque peu différente. Un jeune membre du Parti promet à ses supérieurs qu’il irait éradiquer
l’illettrisme dans un village reculé…

La légende du policier avide

Un policier reçut un porc vivant comme cadeau de Noël et pensa que le gazer serait la meilleure façon de tuer l’animal en silence, pour ne pas réveiller ses voisins affamés.

La légende du photographe officiel
Les règles secrètes du Parti Communiste stipulaient que, dans les photos officielles, le Président Ceausescu ne devait jamais retirer son chapeau devant les représentants de « la pourriture capitaliste mondiale », et donc le Président Giscard d’Estaing.

{tab=Intervenants}

Roxana BOBULESCU, universitaire, auteure de « Les années Ceausescu – Récit d’une adolescence en Roumanie » (L’Harmattan, 2009)
Guy HOEDTS, chercheur à l’INALCO, co-auteuravec Catherine Durandin de « La mort des Ceausescu – La vérité sur un coup d’ Etat communiste » (Bourin Editeur, 2009 )
Radu PORTOCALA, écrivain et journaliste, auteur de « L’exécution des Ceausescu – La vérité sur une révolution en trompe-l’oeil » (Larousse, 2009)
Matéi CAZACU, chercheur au CNRS, chargé de cours à l’INALCO, auteur de nombreux articles et ouvrages sur l’histoire de la Roumanie et des idées politiques et religieuses en Europe centrale et orientale.
Catherine DURANDIN, historienne et romancière, professeur des universités à l’INALCO, directrice de recherches à l’IRIS. Auteure de nombreux ouvrages et articles consacrés à la Roumanie et aux relations transatlantiques, notamment une « Histoire des Roumains » (Fayard – 1995), traduit en plusieurs langues, « Le bel été des camarades » roman (Michalon – 1999) et récemment « La mort des Ceausescu – La vérité sur un coup d’ Etat communiste » (Bourin Editeur – 2009)
Traian SANDU, Agrégé et docteur en histoire, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, Traian Sandu est professeur au Centre inter-universitaire d’étudeshongroises de Paris III-Sorbonne Nouvelle. Il a effectué sa thèse sur les relations franco-roumaines dans l’entredeux-guerres et travaille aujourd’hui sur le fascisme roumain et l’élargissement européen à l’est, auteur d’une « Histoire de la Roumanie » (Librairie Académique Perrin – 2008)

{tab=Séances}

Cinéma Jean Eustache – PESSAC merc 6 janv à 20h30 Avec Roxana Bobulescu
Centre Cult. S. Signoret – CANEJAN jeu 7 janv à 20h30 Avec Roxana Bobulescu
Cinéma Vog – BAZAS vend 8 janv à 21h Avec Roxana Bobulescu
Cinéma L’Océanic – SOULAC sam 9 janv à 15h Avec Roxana Bobulescu
Cinéma Lou Hapchot – HOURTIN sam 9 janv à 18h Avec Roxana Bobulescu
Cinéma Le Molière – LESPARRE sam 9 janv à 20h30 Avec Roxana Bobulescu
Cinéma Eden – PAUILLAC mar 12 janv à 19h30 Avec Guy Hoedts
Ciné Jalles – ST-MEDARD-EN-JALLES merc 13 janv à 20h30 Avec Guy Hoedts
Cinéma La Brèche – STE-FOY-LA-GRANDE jeu 14 janv à 20h30 Avec Guy Hoedts
Cinéma Gérard Philipe – GUJAN-MESTRAS vend 15 janv à 21h Avec Radu Portocala
Cinéma Rex – CESTAS sam 16 janv à 17h30 Avec Radu Portocala
Cinéma Rio – LANGON sam 16 janv à 21h Avec Radu Portocala
Cinéma Les Colonnes – BLANQUEFORT mar 19 janv à 20h30 Présentation-débat
Magic Ciné – ST-ANDRE-DE-CUBZAC merc 3 fév à 20h30 Avec Matéi Cazacu
Cinéma Rex – ANDERNOS jeu 4 fév à 20h30 Avec Matéi Cazacu
Espace Cult. G. Brassens – LEOGNAN vend 5 fév à 20h30 Avec Catherine Durandin
Cinéma Eden – MONSEGUR sam 6 fév à 18h Avec Catherine Durandin
Cinéma Max Linder – CREON lun 8 fév à 20h30 Avec Traian Sandu
Cinéma Le Monteil – BLAYE mar 9 fév à 20h30 Avec Traian Sandu

{tab=Bandes Annonces}

 

{tab=Photos}

{yoogallery src=[/images/stories/CO/CO64/contes] width=[100] style=}

{tab=Infos complémentaires}

Note d’intention du réalisateur

Contes de l’âge d’or propose une vision originale et subjective de la fin du communisme en Roumanie, à travers des histoires extraordinaires qui sont arrivées à des gens très ordinaires. Nous, Roumains, considérons ces « légendes urbaines » comme des histoires vraies, transmises par le bouche-à-oreille. Elles étaient le sujet de conversation principal lors des longues queues dues au rationnement. L’humour a maintenu les Roumains en vie, et Contes de l’âge d’or tente de retrouver cet esprit. Le projet est de replonger avec une certaine nostalgie dans l’époque de notre adolescence, dans les années 80, à travers la musique, le langage, les objets et les stéréotypes de cette époque. Le film offre le portrait d’une nation qui tente de survivre au jour le jour face à la logique implacable d’une dictature, révélant au passage les aspects comiques d’un système politique qui se prend trop au sérieux.

Contes de l’âge d’or est, pour moi, dans la lignée des films italiens des années 60 ou 70,populaires,directs et drôles. J’ai essayé de retrouver à travers Contes de l’âge d’or, l’âme populaire du cinéma.

{/tabs}