laicite_a_s Archives à partir du 09/2009

Laïcité Inch’Allah !


laicite_a_sFilm de Nadia El Fani

Programmé du 5 au 11 octobre 2011

Documentaire, Tunisie, 1h11
Grand Prix International de la Laïcité

laicite_aUn film de Nadia El Fani

Documentaire, Tunisie, 1h11

Grand Prix International de la Laïcité

 

Programmé du 5 au 11 octobre 2011


Programme à télécharger

 

{tab=Synopsis}

Août 2010, en plein Ramadan sous Ben Ali et malgré la chape de plomb de la censure, Nadia El Fani filme une Tunisie qui semble ouverte au principe de liberté de conscience et à son rapport à l’Islam…
Trois mois plus tard, la Révolution Tunisienne éclate, Nadia El Fani est sur le terrain.Tandis que le Monde Arabe aborde une phase de changement radical, la Tunisie, ayant insufflé le vent de révolte, est à nouveau le pays laboratoire quant à sa vision de la religion.
Et si pour une fois, par la volonté du peuple, un pays musulman optait pour une constitution laïque ? Alors, les Tunisiens auraient vraiment fait « La Révolution »…
Nadia El Fani s’est inspirée des révolutions arabes pour peindre le monde de l’activisme laïque avant et après la chute du président Ben Ali. A cause de cela, la réalisatrice s’est vue menacée de mort de nombreuses fois dans son pays. Une centaine de salafistes étaient entrés en force au cinéma Africart du centre de Tunis, en cassant les portes de verre et en blessant plusieurs personnes pour empêcher la projection du film intitulé alors Ni Allah, ni maître.

 

La réalisatrice Nadia El Fani sera présente le mardi 11 octobre à 20h30, au cinéma La Brèche de Sainte-Foy-la-Grande pour présenter son film.

{tab=Intervenants}

Débat sur la situation politique en Tunisie et au Maghreb avec :

Nadia El Fani a débuté comme stagiaire à la réalisation en 1982 sur le film de Jerry Schatzberg Misunderstood et a participé au tournage de nombreux films au poste d’assistante à la réalisation, notamment avec Roman Polanski, Nouri Bouzid, Romain Goupil, Franco Zeffirelli… En 1990 elle réalise son premier court métrage, Pour le plaisir et crée à Tunis sa propre société de Production Z’Yeux Noirs Movies. Très proche des groupes de femmes militantes elle a réalisé Femmes Leaders du Maghreb en 1993. En 1996 elle coproduit un long-métrage documentaire de la Canadienne Louise Carré Mon Coeur est Témoin, série de portraits de femmes dans les pays Musulmans. Elle s’installe à Paris en 2002 pour le montage de son premier long métrage de fiction Bedwin Hacker, dont elle est également productrice. Le film a obtenu le prix du Meilleur film Maghrébin au festival de Mons (Belgique), une mention spéciale au Grand Prix du festival de f ilms de Vues d’Afrique à Montréal, et élu Best of the Festival à Sarasota Films Festival (USA) en février 2004. En 2005, elle participe à Paris La Métisse, série de courts métrages réalisés par des réalisateurs étrangers vivants à Paris. En 2008 elle achève Ouled Lénine, film documentaire de long métrage autour de son père, qui fut l’un des dirigeants du Parti Communiste en Tunisie après l’indépendance (Mention spéciale au Festival de Bruxelles, 2009). Laïcité, Inch’Allah ! était projeté à Cannes le 18 mai 2011, après avoir fait la clôture de DOC à Tunis le 24 Avril. Le film s’intitulait à l’époque Ni Allah, ni maître !

Taoufik Karbia, directeur de l’ ALIFS (Association pour le Lien interculturel familial et Social) et membre de l’Association des Tunisiens en France (ATF)

René Naba : membre fondateur des «Lumières de Paris» (1996-2006), académie constituée de correspondants de la presse étrangère à Paris dans le but de développer le rayonnement international de la production cinématographique française.

René Naba a vécu pendant trente ans sur les «points chauds» de l’actualité internationale, d’abord, en tant que correspondant l’Agence France Presse à Beyrouth (1969 à 1979) où il a notamment couvert la guerre civile jordano-palestinienne, le «septembre noir» de 1970, la nationalisation des installations pétrolières d’Irak et de Libye (1972), une dizaine de coups d’Etat et de détournements d’avion, ainsi que la guerre du Liban (1975-1990), la guerre d’octobre (1973), les premières négociations de paix égypto israéliennes de Mena House Le Caire (1979). Puis en tant que responsable du monde arabo-musulman au service diplomatique de l’Agence France presse (1978-1989) où il a couvert, à ce titre, la guerre irako iranienne (1979-1988), la guerre algéro-marocaine, la guerre tchado-libyenne (1982-1987), le conflit américano-libyen (1986-1987), l’assassinat du président égyptien Anouar El-Sadate (1981), le raid contre la centrale nucléaire irakienne de Tammouz (1980), les sommets des Non-alignés de New Delhi (1983) et de Harare (1987), les sommets arabes de Fès (1981 et 1982) de Rabat et d’Alger (1988), les sommets islamique de Lahore (1974), de Kuala Lumpur (1975) et de Ryad (affaire Salman Rushdie 1989) ainsi que l’affaire des otages occidentaux au Liban (1984-1988), la guerre des ambassades entre Paris et Téhéran (1987) et la percée diplomatique de Yasser Arafat à Paris (1989) et en Europe occidentale. Français d’origine libanaise, jouissant d’une double culture franco-arabe, natif d’Afrique, juriste de formation et journaliste de profession ayant opéré pendant 40 ans au Moyen Orient, en Afrique du Nord et en Europe, René Naba dont l’expérience internationale s’articule sur trois continents (Afrique, Europe, Asie) a été la première personne d’origine arabe à exercer des responsabilités journalistiques sur le Monde arabo-musulman au sein d’une grande entreprise de presse française de dimension mondiale.

{tab=Séances}

Espace Cult. G. Brassens – LEOGNAN mer 5 oct à 20h30 Débat avec René Naba
Ciné Jalles – ST MEDARD EN JALLES jeu 6 oct à 18h Débat avec René Naba
Cinéma Jean Renoir – EYSINES jeu 6 oct à 20h30 Débat avec René Naba
Cinéma Jean Eustache – PESSAC ven 7 oct à 19h Débat avec René Naba et Taoufik Karbia
Cinéma Lux – CADILLAC sam 8 oct à 18h Débat avec René Naba
Cinéma Le Favols – CARBON BLANC sam 8 oct à 20h30 Débat avec René Naba
Cinéma Max Linder – CREON lun 10 oct à 20h30 Débat avec René Naba
Cinéma La Brèche – STE FOY LA GRANDE mar 11 oct à 20h30 Débat avec René Naba et Nadia El Fani

{tab=Bande Annonce}

 

{tab=Photos}

{yoogallery src=[/images/stories/CO/CO69/laiciteinchallah] width=[100] style=

Ce diaporama nécessite JavaScript.

}

{/tabs}