congbinh_a Archives à partir du 09/2009

Công Binh


congbinh_aUn film de Lam Lê

Documentaire – France, 2012 – 1h56

 

 

Avec la présence exceptionnelle du réalisateur
et de Nicolas Ông, président du comité local de l’AAVF

 

Programmé du 29 au 31 mars 2013

 

 

 

{tab=Synopsis}

 

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, 20 000 Vietnamiens étaient recrutés de force dans l’Indochine française pour venir suppléer dans les usines d’armement les ouvriers français partis sur le front allemand. Pris à tort pour des soldats, bloqués en France après la défaite de 1940, livrés à la merci des occupants allemands et des patrons collabos, ces ouvriers civils appelés Cong Binh menaient une vie de parias sous l’Occupation. Ils étaient les pionniers de la culture du riz en Camargue. Considérés injustement comme des traîtres au Viet Nam, ils étaient pourtant tous derrière Ho Chi Minh pour l’Indépendance du pays en 1945.

Le film a retrouvé une vingtaine de survivants au Viet Nam et en France. Cinq sont décédés pendant le montage du film. Ils racontent aujourd’hui le colonialisme vécu au quotidien et témoignent de opprobre qui a touché même leurs enfants. Une page de l’histoire entre la France et le Viet Nam honteusement occultée de la mémoire collective.

{tab=Intervenants}

Lam Lê. Né au Viêt Nam en 1950, il arrive en France dans les année 1970 afin de poursuivre ses études de mathématiques supérieures, il étudie ensuite la peinture à l’école Beaux Arts de Paris. D’abord scénographe au théâtre à l’Atelier de l’Épée de Bois (à la Cartoucherie de Vincennes), dont il est co-fondateur, il débute au cinéma comme assistant sur des long-métrages, notamment avec Jean-Pierre Mocky. Révélé au milieu professionnel par le story-board qu’il réalise pour Garde A Vue de Claude Miller, il sera sollicité par de nombreux cinéastes dont Jacques Perrin pour Microcosmos. Il écrit et réalise un moyen-métrage Rencontre Des Nuages Du Dragon, en 1980, premier volet d’une trilogie sur son Indochine, sélectionné à Cannes en 1981. Vient ensuite Poussière D’empire, avec Dominique Sanda et Jean-François Stévenin, sélectionné à Venise en 1983 et Berlin en 1984. Ce long-métrage poétique est le premier film français de fiction occidental autorisé au Viêt Nam, il a ouvert, depuis, la voie à d’autres tournages français sur l’Indochine. Lâm Lê a réalisé aussi des films pour l’INA, FR3, des films publicitaires, co-écrit pour Claude Miller, Éric Heumann, Jacques Dorfmann… Il a adapté en scénario La Marque Jaune, la BD culte de Blake et Mortimer. 20 Nuits Et Un Jour De Pluie, en 2005, est le dernier volet de sa trilogie indochinoise.

Nicolas Ông, Président du comité local Bordeaux-Gironde de l’AAVF, Association d’Amitié Franco-Vietnamienne.

{tab=Séances}

Ciné Jalles – ST MEDARD ven 29 mars à 18h Débat avec Lam Lê et Nicolas Ông
Cinéma Les Colonnes – BLANQUEFORT ven 29 mars à 21h Débat avec Lam Lê et Nicolas Ông
Cinéma Lux – CADILLAC sam 30 mars à 15h Débat avec Lam Lê et Nicolas Ông
Cinéma Max Linder – CREON sam 30 mars à 21h Débat avec Lam Lê et Nicolas Ông
Cinéma Jean Renoir – EYSINES dim 31 mars à 15h Débat avec Lam Lê et Nicolas Ông

{tab=Photos}

{yoogallery src=[/images/stories/CO/CO74/congbinh]width=[100] style=}

 

{tab=Bande Annonce}

{/tabs}